hippotrague.com
    Vers votre vraie Nature.

    Covid19/Voyage21: comment voyager bientôt ....et bien!

    Par - Ségo
    15 May 2020 12:13

    En ce 13 mai, 2 mois après l’apparition de la crise de la Covid 19, le voyageur-aventurier-rêveur de la Savane africaine a, comme on pourrait dire, la « brousse » coupée sous les pieds.

    Toutes les compagnies aériennes et les gouvernements ont émis des restrictions depuis avril sur les vols internationaux et elles ne semblent pas  se lever pour le moment …alors…. comme on dit, c’est mort…c’est mort pour cet été mais pas pour toute la vie. 

    Eh bien, à ma grande surprise, le Bénin semble être l un des seuls pays sans restriction, selon l'Organisation de l'aviation civile internationale OACI-IATA (dont le siège social est à Montréal au passage) alors  si tu fais partie de ceux qui ont un remboursement d'un vol annulé....et bien...penses-y !

    Soit, et quoi qu'il advienne, je te propose de prendre ce temps de pause d'aventurier pour réfléchir ensemble ….



    La Covid-19 m’a fait réaliser le réel danger de notre avidité, oui nous, les humains, les homo sapiens (que je qualifierais de seule espèce à se définir elle-même ) ..  sur l'ensemble des êtres vivants sur notre Planète bleue. Notre gloutonnerie du voyage nous a fait perdre la tête parfois, et  oublier l'impact réel et les dégâts causés par nos aller-retour incessant en avion. 

    J’ai tenté de chercher des articles, des sites qui me conseilleraient sur mes gestes individuels et c’est ardu comme exercice, car on nous relate ce que les gouvernements, je ne sais plus, les industriels, les institutions devraient tenir comme engagements pour atteindre des objectifs avancés pour la COP-21,25, 23. 

    Petit cours 101 sur notre planète

    Extrait du site de l’ADEMEÉtablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et solidaire, et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. 

    Trop de gaz à effet de serre dans l'atmosphère

    Tandis qu’une petite quantité de gaz à effet de serre (GES) est produite naturellement, la majorité est émise par des activités humaines.(C'est toi et moi, ça!) 

    L’utilisation massive de combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole), la déforestation, l’élevage et l’agriculture intensifs produisent de grandes quantités de GES qui se concentrent dans l’atmosphère.

    C'est parce qu'il y a trop de gaz à effet de serre dans l'atmosphère que la planète se réchauffe et que le climat se dérègle.

     

    D'où viennent les gaz à effet de serre ? Très bonne question !


    Source naturelle


    Source humaine

    La vapeur d’eau (H2O)

    Évaporation de l’eau surtout au-dessus des océans


    Centrales électriques - Irrigation

    Le dioxyde de carbone (CO2)
    Respiration des êtres vivants – Feux de forêt - Volcans


    Utilisation massive d’énergies fossiles pour les transports, les bâtiments et l’agriculture
    Déforestation

    Le méthane (CH4)

    Digestion des herbivores – Décomposition des végétaux- Volcans


    Intensification des élevages (bovin) et des cultures (riz) - Décharge d’ordures

    Le protoxyde d’azote (N2O)

    Marécages


    Utilisation d’engrais azotés

    Ozone de basse atmosphère (O3)

    Foudre


    Industrie - Circulation automobile

    Les gaz fluorés (CFC, HFC, PFC)

    N’existent pas dans la nature


    Gaz des bombes aérosols et des climatiseurs

    « Pour sauver la planète, il n’est pas trop tard. Mais il faut agir. Maintenant.  » 

    Oct 2018 

    Source pas mal fiable ....GIEC   (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), un organe international chargé d’analyser scientifiquement les changements climatiques.


    Je commençais à lire les expert, ou plutôt ceux qui tentent de vulgariser leur message pour nous permettre de mieux le digérer, comme Brut au dessus... puis, je me suis dit, c’est bien beau toutes ses analyses et recommandations...MAIS je n'ai pas de contrôle là-dessus... à part lors d'un vote sur ...des promesses électorales. Que dois-je faire concrètement , moi, à mon humble niveau d'homo sapiens

    Cette vidéo, ci-dessous, a été la vraie ré-vé-la-tion! La climatologue Valérie Masson-Delmotte répond avec une clarté admirable à la question suivante : 


    La baisse historique de - 5.5% des
    émissions de CO2 pour 2020 suffira-elle à enrayer le changement climatique? 

    La réponse et les pistes proposées sont FONDAMENTALES

    La question des choix de consommations ! Comment manger ...sapiens, comment voyager ...sapiens !

    Pour choisir ses actions, il faut comprendre ce qui génère le plus d’émissions dans nos comportements individuels :



    Ici c'est une indication pour la Belgique



    «Les secteurs sur lesquels on a le plus d’impact au niveau individuel sont : le chauffage des bâtiments, le transport par route, l’alimentation, les loisirs, les appareils ménagers et les autres biens et services acquis par les ménages. Une partie non négligeable est constituée par des biens et services non payés par le consommateur (comme les routes).»

    source : https://www.ecoconso.be/fr/content/comment-reduire-les-emissions-de-gaz-effet-de-serre-de-50


    Enfin, quelques exemples de gestes concrets

    En 2020

    En 2030

    Se garantir un habitat :  Se loger

    Une chaudière à mazout qui consomme 2000 l/an

    Une isolation refaite et une pompe à chaleur

    Se déplacer

    Une grosse voiture (diesel 7l/100 km  et une petite (essence 5l/100 km) par ménage

    Une petite voiture électrique ou pas de voiture du tout

    Soigner son style :)

    9 kg de vêtements neufs chaque année

    3 kg de vêtements neufs chaque année

     Rester connecté à notre environnement

    Un nouveau smartphone tous les 18 mois

    Un nouveau smartphone tous les 4 ans

    Se nourrir

    De la viande de bœuf plusieurs fois par semaine

    De la viande de bœuf une fois par semaine


    1000 € sur un compte en banque classique

    Parts dans une coopérative, un peu de crowdfounding, le reste dans une banque éthique

    Commences-tu à te sentir coupable comme moi? 

    As-tu le Flygskam (la honte de voler en avion en Suède) ? Même si le  transport aérien ne semble pas être le geste individuel le plus néfaste et qu"il y a a priori d'autres gestes quotidiens à changer, ce mode de transport reste à surveiller.. «L’aller-retour traversant l'Atlantique provoque l’émission d’une tonne de CO2 par passager. Mais par différents mécanismes (traînées de condensation, émissions de N2O…), l’effet sur le réchauffement climatique est équivalent à celui de 2,7 tonnes de CO2..»


    © FT montage; EPA

    Yann Arthus Bertrand en parler récemment dans son live avec Futura (Min 18) 

    Alors voici une proposition concrète du même organisme pragmatique belge Ecoconso.

    Explorer de nouveaux horizon ...en 2020 ...En 2030

    Un vol court (1500 km) et un vol long (plus de 6000 km) chaque année

    Un vol moyen tous les 2 ans ou un vol long tous les 5 ans en espérant que ce soit avec Hippotrague 

    Bientôt, quand les gouvernements prendront leur responsabilité, les billets d’avion seront ...taxés.

    Actuellement, «le kérosène n’est pas taxé, les billets d’avion ne sont pas soumis à TVA et les compagnies low cost proposent des sièges à des tarifs dérisoires. Cela avantage forcément l’avion par rapport aux autres moyens de transport (train, autocar…) qui sont, eux, soumis à ces taxes.

    Or, un seul voyage en avion peut annuler les efforts de réduction de gaz à effet de serre de toute une année.

    Même si les émissions du secteur aérien ne comptent que pour 3% dans les émissions globales dans le monde, il faut agir pour les diminuer. Pour réduire l’envie de prendre l’avion, une taxe sur les billets d’avion est envisagée. Dans l’idéal, on pourrait imaginer qu’elle s’élève à 10% du prix du billet avec un minimum de 25€ par vol.

    Comme pour la taxe carbone, il faudrait que les recettes soient intégralement utilisées pour mener des politiques de transition énergétique.»


    Existe-t-il des alternatives à l’avion actuel?

    Visons-toi et moi un voyage au Bénin pour 2021. Quels seraient les alternatives de l'actuel vol d"Acier avec Airbus ou Boeing 

    Montréal – Paris – Cotonou  vers ta vraie Nature 


    PISTE 1...un voyage en Cargo, tu connais?

    Tu voyages avec les containers de marchandises !!!

    https://www.mer-et-voyages.info/voyages-en-cargo/benin

    11 jours | 1 départ par mois

    A partir de 910 € / pers


    PISTE 2... compenser vos émissions en redonnant à des projets de compensation et les projets de sensibilisation aux changements climatiques de Planetair.
    Il existe  un outil très précis et pratique pour aider les voyageurs à le faire : le calculateur d’émissions de GES mis au point par l’organisme québécois Planetair. Une fois les calculs effectués, vous pourrez choisir de compenser ces émissions grâce à l’achat de crédits-carbone.


    PISTE 3...Surveiller les projets d'innovations de transitions écologiques pour le transport maritime ... : des voiliers cargo vers le 0 émissions de CO2 !!!! La société Neoline travaille actuellement sur de nouveau mode  de transport basé sur le vent, l'expertise d'un équipage et des vitesses plus responsables.